Gamin, j’étais attiré par cet objet fascinant appartenant à mon frère, et qui permettait de reproduire sur papier ce que voyait les yeux. Adolescent, un rêve se réalisait, mes parents m’ont offert un Rollei 35, c’est à partir de là que j’ai attrapé le virus de la photo, ce virus m’a fait acheter plusieurs appareils (réflex et compact) et même faire du développement en noir et banc, avec la saveur de maîtriser un peu tout le processus.

Passé au second plan un long moment, la vie imposant certaines priorités, j’ai adhéré à un photo-club lors de mon départ à la retraite en 2015. Après quelques échos, puis un passage aux portes ouvertes du 17 octobre 2020, je pressens une ambiance collant à mes aspirations et ai décidé d’adhérer à « L’œil grand ouvert ».

J’aime la nature, avec un goût prononcé pour la Montagne. J’aime la photo instinctive et déteste la photo contrainte. Pour moi, la photo doit procurer du plaisir, rester un loisir, sauvegarder le souvenir, capter un instant de vie !